Mairie de Bellevaux

Vous êtes ici : Accueil > Vie pratique > Le Culte

Le Culte

  • Publié : 9 juillet 2014
  • Mis à jour : 23 juin 2015

Pour consulter le site de la paroisse ainsi que les dates et horaires des prochaines messes
cliquez sur le lien ci-dessous

www.diocese-annecy.fr/nd-des-hermones

Eglise Notre Dame de l’Assomption

La première église de Bellevaux, construite en bois, fut celle du prieuré bénédictin installé en 1136, toutefois l’on ne sait pas exactement où elle se trouvait, peut-être aux Contamines...

En 1536, lorsque les protestants envahissent le Chablais, le prieuré est déjà situé à l’emplacement de l’église actuelle. L’église a été agrandie en 1826 et les Ballavauds eux-mêmes participèrent à sa construction.

En 1828, un échafaudage s’écroula, tuant 5 personnes dont le vicaire et le syndic (maire) de l’époque. Notre Dame de l’Assomption a été consacrée ensuite, en 1830 .

Au 19ème siècle, le village de Bellevaux a ouvert ses portes aux artistes peintres piémontais Etienne Gilardi, Francesco Giletto et Paolo Sasonini du Val di Sesia, afin qu’ils décorent et qu’ils réalisent les peintures de l’église dans un style néo-classique sarde.

Les éléments néo-classiques forts sont les trois nefs séparées de massifs piliers quadrangulaires surplombés de corniches sur lesquelles reposent les arcs doubleaux de la voûte.

La mixité des courants architecturaux que suggèrent des réminiscences baroques est confirmée par la présence d’un baptistère avec des panneaux de bois sculptés de style gothique, d’un tableau de Saint-François de Sales antérieur à 1660 et de stalles de style renaissance réalisées au XIXe siècle. La tour du clocher à bulbe, surmonté d’une flèche est la partie la plus ancienne de l’édifice.
L’Eglise a été remise en état en 1969

  • ORIGINE DES CLOCHERS A BULBE :
    PDF - 1.3 Mo



Documents joints

Document, PDF, 49.1 ko