Mairie de Bellevaux

Vous êtes ici : Accueil > Services > Agriculture

Agriculture

  • Publié : 20 juin 2014
  • Mis à jour : 11 septembre 2014

Bellevaux est un territoire de montagne et de ce fait , son agriculture est soumise à des facteurs contraignants tels que le climat, l’altitude ou la pente qui rendent sa pratique plus difficile.

Il existe encore beaucoup de surfaces agricoles non mécanisables qui ne peuvent être valorisées que par la pâture.

La durée de la saison de pâture s’étend environ du 1er mai au 30 octobre où la traite a lieu en alpage grâce aux unités de traite mobiles largement répandues depuis les années 70. Cette saison dure en moyenne deux mois de moins pour les agriculteurs de montagne que pour les exploitations situées en plaine.

Aujourd’hui la commune de Bellevaux compte encore une vingtaine d’agriculteurs . Pour la moitié d’entre eux, il s’agit d’une activité principale destinée à la production laitière, sachant que l’autre moitié cumule deux activités l’une agricole et l’autre plus fréquemment liée au tourisme durant l’hiver ou associe également les deux activités tout au long de l’année telles les chambres d’hôtes à la ferme.(www.bellevaux.com)

Mais il existe aussi sur la commune des élevages de génisses, de moutons et de chèvres dont une fabrication fermière de fromage de chèvre à la ferme du Petit Mont qui propose également au public visites et ateliers. www.lafermedupetitmont.com

Depuis la fin du 19ème , les agriculteurs se regroupent au sein de coopératives laitières. Les agriculteurs de Bellevaux sont regroupés en deux coopératives dont l’une existant depuis 1902 et bien que située sur le territoire de la commune, à Terramont , elle rassemble également des agriculteurs de communes voisines.

La coopérative de Terramont possède un atelier de fabrication : la fruitière (http://ete.bellevaux.com/fruitiere-de-terramont-1-1-1-1-1.html)qui est le lieu de transformation du lait en fromage et également un lieu de vente directe par lequel transitent plus d’un million de litres de lait par an.

Elle commercialise de nombreuses variétés de fromage et notamment les trois AOC que la commune détient ( Appellations d’Origine Contrôlée) le fromage d’Abondance, le Reblochon et le Chevrotin.
Les AOC constituent un atout économique et touristique important grâce à la valorisation des productions qu’ils représentent.

Les agriculteurs collaborent également au sein de groupements pastoraux dans le but de gérer en commun l’entretien des pâturages de montagne.
Ces groupements ne constituent pas des entités juridiques spécifiques mais prennent plutôt des formes sociétaires basées sur un agrément préfectoral.

Cette structure d’exploitation collective est un outil efficace pour maintenir l’agriculture dans des zones difficiles.
Le broyage des pâtures, l’alimentation en eau des alpages, l’élaboration de barrières de contention constituent les préoccupations principales des alpagistes.

A Bellevaux les pâturages de Trés-le-Saix, d’Hirmentaz, de Petétoz sont gérés par des groupements d’alpagistes.

L’agriculture est un enjeu économique et environnemental important qui a toute sa place dans l’économie de nos régions. Si les troupeaux venaient à disparaître de nos alpages, nos paysages ne perdraient-ils pas tout leur attrait touristique ?